princ

Rencontre avec Julie Adore

Publié le par Pauline Le Coz - mis à jour le - Actualité

Découvrez comment cette artiste cultive sa créativité au quotidien !

portrait julie

© Bleudesienne et Julie Adore

Julie vient d’une famille où l’on aime fabriquer de ses dix doigts !

Paris sera toujours Paris

 

Julie est originaire de Russie. Elle y a vécu et fait des études pour être professeur de français. C’est une langue dont elle est tombée amoureuse toute petite, dès son apprentissage à l’école primaire et qui a nourrit son amour pour la France.

En 2002, elle débarque à Paris comme jeune fille au pair et va y rester pour faire sa vie.

Enceinte de sa fille, elle ressent le désir de créer avec ses mains. Une envie pas si surprenante car Julie vient d’une famille où l’on aime fabriquer de ses dix doigts ! Sa grand-mère coud, tricote, crochète ; son grand-père a pour hobby la reliure de livres ; son papa coud et sa maman dessine.

En 2006, elle lance son blog « Julie Adore »

 

 Une artiste connectée

 

En 2006, elle lance son blog Julie Adore  : Julie est son surnom français, inspiré de son prénom russe Ioulia, et Adore fait référence au personnage de Chouchou incarné par Gad El Maleh dont l’enthousiasme débordant traduit bien celui que ressent Julie pour Paris.

Dans un premier temps, son blog réuni ses coups de cœurs pour les créateurs qui l’inspirent. Elle rêve de dessiner mais on lui a tellement répété à l’école qu’elle n’avait pas de talent qu’elle n’ose se lancer. Petit à petit, l’arrivée de sa fille aidant, elle commence à réaliser des doudous, broder des langes, lui coudre quelques habits basiques, réaliser des collages. Seule à la maison avec sa fille, ce blog devient pour elle une fenêtre sur le monde ! « Je carbure aux compliments ! »La création artistique est un travail solitaire et internet permet un réel retour sur son travail. C’est très appréciable.

merci julie

© Julie Adore

Son univers est vite repéré et elle est nominée deux fois dans la sélection de blogs du magazine Elle, et gagne même le prix du blog créatif en 2009. A cette période, Julie recherche un travail. Les réseaux sociaux font leur apparition et elle s’y trouve vite comme un poisson dans l’eau. « Au départ je me suis inscrite sur Twitter parce que je trouvais le logo en forme d’oiseau trop mignon ! » Elle devient une des pionnières de ce réseau qui va lui permettre de trouver un appartement, un travail et nombreux autres aspects de sa vie actuelle !

Avec son esprit ouvert, son univers adorable, elle se constitue rapidement une communauté bienveillante qui la suit sur les différents réseaux sociaux. Elle lance notamment le projet « 100 poupées pour 100 personnes ». Julie crée sur commande de petites poupées sur-mesure à l’image des personnes à qui elles sont destinées. Elle à réalisé environ 80 poupées jusqu’à aujourd’hui, il vous reste donc une chance si vous souhaitez acquérir la vôtre !

poupées julie

©Bleudesienne

Avec cette expérience sur les réseaux sociaux, Julie devient Community Manager et anime les communautés d’une maison d’édition, puis d’une place de marché créative et enfin d’un magazine DIY : « je travaille avec le cœur !»  En parallèle, elle continue d’animer son blog en testant de nombreuses techniques créatives de façon autodidacte, en s’aidant des tutoriels vidéos qui fleurissent sur Youtube. En 2014, Google la contacte pour créer un doodle (illustration quotidienne de la page d’accueil du géant du web). Julie propose de l’inédit : elle réalise une tour Eiffel au crochet !

google

©Julie Adore pour Google

Après la broderie Julie se met à dessiner

 

 « Petits dessins sans prétention »

 

En 2017, n’ayant plus d’activité salariée, elle se retrouve à nouveau seule à la maison. Elle commence alors à broder. « Cela me faisait du bien de faire des gestes répétitifs. Je me retrouvais dans ma bulle ». Elle prend conscience de la nécessité pour tous de créer et du bien être psychologique que cela apporte. «La créativité est nécessaire pour chacun. Cela permet de s’exprimer, de prendre du temps pour soi, de faire plaisir autour de soi. C’est comme une thérapie ! »

 

broderie julie

© Julie Adore et Bleudesienne

 

Après la broderie, Julie se met à dessiner. Elle, qui avait toujours rêvé de savoir dessiner sans jamais osez se lancer, se retrouve à couvrir des pages de fleurs, à remplir des carnets entiers de dessins, de collage… Elle publie ses recherches sur Instagram et les réactions positives pleuvent !

Les Editions Eyrolles lui donnent alors carte blanche pour réaliser un premier livre. Elle décide d’expliquer sa méthode de dessin facile, autodidacte, apparentée au doodling qui consiste à remplir l’espace de dessins simples, effectués en trois mouvements, un peu comme ces gribouillages inconscients que l’on réalise lorsqu’on est au téléphone… D’ailleurs, n’ayant pas d’ordinateur, c’est sur son téléphone que Julie rédige cet ouvrage en quelques semaines !

livre doodling créatif

© Julie Adore

Le livre Doodling créatifsort en mai 2018 et remporte un grand succès !

« Je suis très fière de ce premier livre. J’ai des retours très positifs. Il décomplexe les gens pour le dessin ! L’art et la créativité doivent être accessibles à tout le monde quelque soit son milieu social et sa capacité créative de départ. »

 

C’est ainsi que « Collage créatif » a vu le jour

 

« Quand c’est petit, c’est mignon ! »

 

Suite à ce premier succès, Julie bénéficie d’une nouvelle carte blanche pour un deuxième ouvrage aux Editions Eyrolles.  C’est ainsi que « Collage créatif » a vu le jour il y a quelques mois.

livre collage créatif

©Editions Eyrolles

Cet ouvrage retranscrit ses recherches durant les 13 dernières années, son amour des petits papiers, du collage, des boîtes, des carnets, des crayons de couleurs. Moins didactique que le précédent, il se présente plus comme une source d’inspiration dans laquelle vous pouvez puiser à volonté ! « J’aime l’idée que ce livre donne aux gens une impulsion pour créer…»

petites créations mignonnes

©Bleudesienne et Julie Adore

Julie crée toujours des choses de petit format pour plusieurs raisons :

-          Impatiente de nature, elle veut vite voir le résultat de ce qu’elle crée.

-          « Quand c’est petit, c’est mignon ! » et elle aime l’idée de susciter cette réaction avec ses créations.

-          Vivant dans 30 mètres carrés avec sa famille, les créations doivent se faire toutes petites si elles veulent cohabiter !

 

Julie trouve l’inspiration partout !

 

L’inspiration se trouve partout, même dans les impôts !

 

En marchant dans la rue, en regardant une vitrine, une architecture, du street art, une fleur…  Elle laisse son cerveau enregistrer tout ce que ses yeux regardent, consciente que ces détails ressortiront plus tard, retravaillés par son esprit créatif.

inspirations idées julie

© Julie Adore

« Jaime bien travailler avec ce que j’ai sous la main ». C’est ainsi qu’elle collectionne les intérieurs à motifs bleus des enveloppes administratives… Voilà comment les impôts peuvent se transformer en jupe à carreaux dans un joyeux collage !

« Il y a 3 actions dans le collage : faire, défaire et refaire. Découper, c’est déconstruire et reconstruire et on peut même aussi créer quelque chose avec les chutes de papier restantes ! »

 

 Pour elle, le processus de création est aussi important que le résultat.

« La création demande du temps »

 

Julie en est intimement convaincue et, dans ce monde qui va vite, il faut laisser le temps à l’inspiration et aux idées de murir dans notre tête. Pour elle, le processus de création est aussi important que le résultat. Parfois le temps passé à créer a même plus de valeur que l’objet réalisé.

 

« Tout ce qu’on fait, ce sont des petites graines que l’on sème ! »Chaque création mène vers une autre et il y a beaucoup de heureux hasards quant on crée… Il faut s’avoir être ouvert(e) à ces coïncidences pour les exploiter.

carnet julie

©Bleudesienne et Julie Adore

« Toute une vie ne suffit pas pour tester toutes les techniques créatives ! »

Actuellement, Julie étudie les fleurs à l’aquarelle. Elle s’attelle à faire vivre ses deux livres via des ateliers, des démonstrations et dédicaces. Elle a envie de créer des produits avec ses illustrations comme des cartes, des imprimés… Elle développe un projet avec les élèves du lycée français de Munich et surtout reste à l’écoute de tous les projets qu’on lui propose, sans s’imposer de chemin tracé. Et elle a bien raison, car les choses viennent à elle, preuve de son talent créatif !

 

« Ma mission est d’inspirer et de donner envie. Les artistes sont comme les fleurs. On peut s’en passer mais ils nous procurent tellement de sentiments de bien être et de bonheur ! »

 

Cela fait 10 ans que Julie arpente les allées du salon Créations & savoir-faire.

Venez rencontrer Julie sur le salon !

 

Elle y a construit et animé des stands pour divers employeurs. C’est aussi pour elle l’occasion de rencontrer sa communauté et de voir les meilleures nouveautés en matière de DIY.

Elle sera présente sur le stand des Editions Eyrolles pour des séances de dédicace de ses deux livres.

Vous pourrez aussi la rencontrer lors d’ateliers d’initiation au doodling durant lequel vous apprendrez à dessiner une couronne végétale hivernale ; ainsi que lors d’ateliers d’initiation au collage  avec la customisation d’une grande enveloppe servant à collecter des trésors de papier.

ateliers csf julie

©Julie Adore

Réservez votre atelier dès maintenant en cliquant sur le programme des ateliers

 

Et en attendant le salon, retrouvez l’univers de Julie Adore sur Instagram @julieadore et sur son blog Julie Adore.

Réservez votre billet

publicité

Ne manquez
aucune actualités
et nouveautés DIY !

Newsletter