princ

Les astuces de mercerie pour des finitions couture au top !

Publié le par Pauline Le Coz - mis à jour le - Actualité

Découvrez ces petites merveilles qui vous permettent d’apporter la touche finale à vos ouvrages.


froufrou

© Mercerie Frou-Frou

Que vous ayez choisi de coudre un coussin ou une robe de mariée, les finitions ont leur importance tout autant que la coupe ou le choix du tissu.Les merceries regorgent de jolis détails et d’astuces pour finaliser vos créations couture avec chic et facilité !

Voici un tour d’horizon des accessoires de mercerie pour des finitions parfaites !

 

Bien reporter son patron sur le tissu, c’est s’assurer de coutures exactes et de finitions qui tombent bien!

Merci patron !

Les merceries proposent un large choix de craies et de feutres effaçables au lavage, voire « magiques » qui s’enlèvent au bout de quelques jours pour les tissus non lavables. Optez pour un tracé clair, voir blanc sur les tissus foncés et un tracé bleu pour les tissus clairs.

Mais le bon tracé n’est rien si votre patron bouge ! N’hésitez pas à poser des mini poids sur votre patron, pensés spécialement pour maintenir les feuilles sur le tissu. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser de la colle temporaire en bombe spécifique.

Galon, ruban, croquet décoratif…

Prenez du galon !

Ils sont autant d’attributs faciles à coudre pour finaliser et customiser un vêtement ou un accessoire déco. Pour les fixer, vous avez le choix entre les poser avec de la colle textile, une couture centrale ou une couture invisible sur les bords. Ruban chic blanc et doré, galon chiné, galon ethnique brodé, croquet coloréVous trouverez forcément votre bonheur parmi les stands Mercerie du salon Créations & savoir-faire !

galons rubans

© Lili Bohème, Madame Mademoiselle, Frou-Frou

Le biais est parfait pour une finition impeccable et ludique des bordures de vos vêtements. Facile à coudre, il se pose « à cheval » sur votre tissu, plié en deux. Liberty, fluo, en lurex… il se décline selon vos envies. Vous pouvez le fabriquer vous-même avec un appareil à biais qui « formatera » une bande de tissu pour sa pose « à cheval ».

couture biais

© Super Bison

Dans le cas des coutures bord à bord, le passepoil offre une très belle finition. Il se pose alors entre les deux épaisseurs de tissu, ne laissant apparaître que sa partir bombée. Il peut aussi s’agrémenter de pompons, de franges ou de croquet.

passe poil

© Super Bison

Pour vos créations en jersey, préférez le bord côte pour le bas des manches, des jambes et des blousons. Elastique, il assure une fermeture maintenue aux bras, aux jambes et à la taille. Tout simple, fluo ou à rayures scintillantes, les bords côtes se mettent à la page !

 

Pour une touche romantique et bohème, utilisez de la dentelle. Pour coudre cette dernière, n’hésitez pas à l’amidonner si elle est fine afin de ne pas la déchirer. Idéalement, coupez-la en suivant son motif. Vous pouvez choisir de la coudre au point avant simple avec peu de tension ou avec un point zigzag si ce dernier se fond dans le motif.

dentelle

© Un peu de ci, un peu de ça

Vlieseline et toiles thermocollantes

Entre nous, ça colle !

thermocollant

© Madame, Mademoiselle

Vlieseline et toiles thermocollantes vous permettent de rigidifier un col de chemise, le fond d’un sac… Veillez à bien choisir l’épaisseur du thermocollant en fonction de la rigidité que vous souhaitez donner au tissu. Les thermocollants se fixent très facilement au fer à repasser.

Ce principe de thermocollant peut aussi sortir de sa cachette pour devenir un élément décoratif : écussons, coudières, genouillères se posent d’un coup de fer à repasser sur vos vêtements et accessoires mode ! Traités en miniature, ces thermocollants deviennent motifs textiles.

thermocollants deco

© Un peu de ci, un peu de ça, Super Bison, Frou-Frou

coudières

© Un chat sur un fil

Les bandes thermocollantes vous faciliteront la vie pour des ourlets rapides. Ces bandes existent aussi avec un touché velcro qui permet la fermeture de sacs, de housses et autres accessoires sans avoir à créer de boutonnières ou poser une fermeture éclair.

Pour signez vos ouvrages, vous trouverez aussi des étiquettes thermocollantes à personnaliser avec votre nom de couturière, le nom de la personne qui va porter votre création, ou une petite citation bien pensée.

Une belle astuce si vous confectionnez des chaussettes ou des chaussons : la peinture antidérapante ! Cette dernière se pose en petits points sur la semelle. Déclinée dans de multiples couleurs, elle devient même un accessoire graphique en plus d’être pratique !

 

Pour finaliser vos sacs, les merceries proposent une sélection de jolies anses solides et faciles à poser

Joli porté

 

Les anses en bois prennent des formes rétro et se fixent grâce au tissu pris dans leurs encoches. Les anses en cuir se posent avec rivet ou peuvent même se clipper tout simplement comme des bretelles en haut de votre sac à main ! Libre à vous, avec ce système, de changer de couleur d’anses au gré de vos envies et de vos tenues.

Un autre principe d’anses, consiste à coudre des sangles solides pour en faire des poignées, des bretelles de sac à dos… Il en existe de nombreux modèles : à rayures, tressées, en plastique recyclé, en cordon de tissu ethnique…

sangles

© Babachic Shop, Odile Bailloeul

Bien utiles pour fermer les vêtements, les boutons sont aussi de vrais accessoires de mode !

On ferme !

N’hésitez pas à jouer le camouflage chic et réalisant des boutons recouverts du tissu de votre tenue.En bois peint, en résine acidulée, à paillettes, en métal… les boutons deviennent bijoux et se placent aussi bien face aux boutonnières que sur le revers d’un col, au bord d’une poche, sur un sac, aux angles d’un coussin… Si vous êtes adeptes des tailles élastiques, optez pour les élastiques avec des boutonnières intégréestous les centimètres. Vous pourrez ainsi choisir à largeur de votre jupe ou de votre pantalon.

boutons

© Odile Bailloeul, Un peu de çi, un peu de ça,Un chat sur un fil

Si vous êtes fâchée avec les boutonnières et le temps qu’il faut pour boutonner vos vêtements, choisissez la fermeture éclair ! Là aussi, les merceries ont tout ce qu’il faut pour que vos fermetures éclairs soient à la fois pratiques et esthétiques ! Si vous la souhaitez discrète, optez pour la fermeture invisible et choisissez-la du même ton que votre tissu. A l’inverse, elle peut devenir un atout mode en étant contrastée avec le reste de l’ouvrage : fluo, voire même avec des strass !

 

Vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de coudre des boutonnières ou une fermeture éclair ? Les boutons pressions vont vous sauver la vie ! A l’aide d’une pince spécifique, fixez chaque partie de la pression sur chaque bord de l’ouvrage. Depuis quelques années, la marque Kam remporte un grand succès avec ses pressions colorées et aux formes ludiques.

 

Enfin, si vous boutonnez régulièrement lundi avec mardi en n’étant pas réveillée le matin, la meilleur solution reste sans doute l’élastique ! En lurex, à paillettes, à rayures, brodé… large pour en faire une ceinture, délicat pour de la lingerie… l’élastique ne se cache plus, ce qui rend sa pose encore plus simple !

elastique

© Pinterest, Un chat sur un fil

Les accessoires pour finitions sont devenus de vrais atouts mode pour vos créations textiles !

La mercerie, c’est tendance !

 

Vous l’aurez compris, autrefois complexes et invisibles, les accessoires pour finitions sont devenus de vrais atouts mode pour vos créations textiles ! Ils apportent une petite touche de Liberty, de fluo, de paillettes à vos réalisations et sont de plus en plus faciles à coudre. Partagez avec nous vos astuces pour de belles finitions couture avec le hashtag #SalonCSF .

Réservez votre billet!

publicité

Ne manquez
aucune actualités
et nouveautés DIY !

Newsletter