La teinture végétale

Publié le par Olivia Turlan - mis à jour le - Actualité

mel poole

                                                                                                                 © Mel Poole / Unsplash

Pour répondre à la prise de conscience écologique, les teintures des fibres textiles sont de plus en plus naturelles. Issues de techniques anciennes, comme un retour aux sources, vous pouvez réaliser vos propres teintures à base de végétaux.

Assez simple à réaliser, la teinture végétale demande de grands principes de base pour obtenir une couleur régulière, couvrante et qui dure dans le temps.

Chaque végétal permet d’obtenir une couleur différente.  Vous pouvez utiliser des fleurs, des baies, des écorces, des fruits, des légumes, des racines, des feuilles…

Vous pouvez teindre des fibres et fils, des textiles, du papier… Privilégiez des matières naturelles qui absorberont mieux la teinture : laine, coton, lin, soie… seront vos meilleurs alliés.

Comment réaliser une teinture végétale ?

Même s’il existe plusieurs écoles pour la teinture végétale, les grandes étapes sont les mêmes.

teinture vegetale lili boheme

Préparer le tissu

C’est ce qu’on appelle le Mordançage.

Dans un premier temps, lavez votre tissu ou votre fil à l’eau et au savon doux pour enlever toute trace d’apprêt qui rendrait difficile la prise de la teinture.

  • Pesez votre tissu.
  • Remplissez un grand fait-tout d’eau et ajouter de la poudre d’alun (30% du poids du tissu) et de la crème de tarte (7% du poids du tissu).
  • Plongez votre tissu dans ce mélange et faite-le bouillir pendant une heure.
  • Retirez du feu, laissez refroidir, rincez votre tissu et faites-le sécher.

L’alun et la crème de tarte sont désormais facile à trouver, sur le net notamment, mais si vous n’en n’avez pas, vous pouvez aussi préparer votre tissu ou votre fil en le faisant tremper une demi-journée dans une bassine d’eau avec du vinaigre blanc.

Préparer la décoction

Vous pouvez utiliser des plantes fraiches ou sèches pour vos teintures.  Si vous utilisez des fleurs ou des baies fraîches, faites-les macérer quelques jours avant utilisation.

  • Dans une casserole, placer vos plantes dans l’eau froide.
  • Portez à ébullition pendant une heure.
  • Filtrez la préparation avec une passoire fine ou un linge.
  • Laissez refroidir cette décoction.

Le bain de teinture

  • Plongez le tissu ou le fil dans le bain de teinture.
  • Faites bouillir en remuant pour que la teinture soit régulière sur l’ensemble du textile ou des fibres.
  • Dès que vous jugez la couleur de votre support comme satisfaisante, retirez-le du bain.
  • Égouttez le tissu ou l’échevette de fil.
  • Laissez refroidir et rincez à l’eau claire.

Faites sécher bien à plat.

 

Retrouvez notre tutoriel pour réaliser une teinture aux myrtilles

Quelles plantes pour quelles couleurs ?

Les possibilités de teintures avec des végétaux sont infinies ! Voici quelques-unes des plantes les plus utilisées, et les plus faciles à trouver et des teintes que vous pouvez obtenir avec leur décoction.

les soies de marie nuancier

                                                                                                       © Toutes les nuances des soies de Marie 

  • Avocat (noyau et peau) = Rose pâle
  • Curcuma = Jaune
  • Choux rouge = Violet / Bleu
  • Lierre = Vert
  • Thé noir, marc de café = Marron
  • Oignon rouge = rouge
  • Myrtille = Rose / Mauve

Comme vous pouvez le constater, vous trouverez à la fois dans votre jardin, mais aussi dans votre cuisine, les bases pour votre teinture végétale.

Sur La rive, Côté laine réalise ses teintures de laine à la main, à partir de colorants alimentaires.

sur la rive cote laine teinture

                                                                                                                  © Sur la rive, côté Laine

Laissez votre empreinte !

En marge de la teinture végétale, vous pouvez aussi tester des textiles qui appliquent directement le végétal sur le tissu.

Le martelage

martelage bernadette

© Berbadette Teyras

Entre deux textiles, placez, à plat, les fleurs et feuilles de votre choix. Vous pouvez aussi replier le tissu sur lui même plutôt que d’utiliser deux textiles, et ainsi réaliser un plus grand métrage.

Avec un marteau, venez « taper » sur l’ensemble des végétaux pour les écraser sur le textile. Vous voyez leurs empreintes apparaître en transparence.

Quand tous les végétaux sur martelés, ouvrez le tissu ou séparer les deux tissus superposés.

Enlevez tous les restes de végétaux collés au tissu, avec l’aide d’un pinceau.

Dans une bassine, mélangez du sulfate de fer avec de l’eau et plongez votre textile dans ce bain, en utilisant des gants.

L’éco-print

eco print lili boheme

© Lili Bohème 

 

Sortez votre tissu, égouttez-le et rincez-le abondamment.

Laissez sécher.

Préparez votre tissu avec un mordançage comme pour la teinture végétale classique (voir plus haut).

Préparez vos végétaux en les trempant dans un bain de vinaigre blanc et de poudra d’alun. Cela rendra leurs couleurs plus vives.

Posez toutes vos fleurs et feuilles sur le tissu encore humide étalé à plat, sur une surface qui ne craint rien.

Roulez votre tissu sur lui-même en emprisonnant les végétaux au fur et à mesure. Maintenez ce rouleau avec un élastique à chaque bout.

Enroulez une corde bien serrée tout autour du rouleau de tissu, en formant un escargot avec ce dernier.

Faites cuir ce rouleau à la vapeur pendant une heure. Pour cela, placez-le dans une passoire, dans une casserole d’eau chaude avec un couvercle.

Enlevez la corde et les élastiques, déroulez votre tissu. Rincez-le à l’eau claire et faites-le sécher.

Repassez le tissu pour fixer les couleurs. Pour bien fixer ces impressions, trempez le tissu dans de l’eau avec du gros sel. Rincez, laissez sécher et repassez de nouveau.

Vous voilà renseigné(e) sur les bases des techniques de teinture végétale. Pour aller plus loin, il existe divers ouvrages sur le sujet ainsi que des kits et de nombreux cours et stages de teinture végétale.

hiver maison septembre

© Les kits de teinture végétale de Maison Septembre 

livre eyrolles

© Teintures végétales, carnet de recettes et inspirations aux Editions Eyrolles 

stages teinture végétale

© stage de teinture végétale chez Lili Bohème 

 

Hors du feu, laissez le tissu reposer 3 à 5 jours, toujours fermé.

 

La teinture végétale est une ode à la nature ! Elle commence par une ballade en forêt pour ramasser les végétaux nécessaires à sa composition et fini par un ouvrage aux couleurs et motifs uniques !

Découvrez les exposants qui utilisent la teinture végétale sur le salon Créations & Savoir-Faire :

publicité

Ne manquez
aucune actualités
et nouveautés DIY !

Newsletter