princ

Broderie : quelles sont les différentes techniques ?

Publié le par Pauline Le Coz - mis à jour le - Actualité

En fonction de votre niveau d’aptitude et du type d’ouvrage réalisé…

La broderie permet de customiser du textile avec ses propres motifs et, pour cela, elle se divise en nombreuses techniques en fonction du support, du résultat souhaité et de votre savoir-faire.

Découvrez ci-dessous une liste, non-exhaustive, regroupant les principales possibilités offertes par la broderie.

A vos aiguilles !  

broderies choisir

© Pinterest

Parfait pour débuter

 

La broderie au point de croix

 

Appelé aussi broderie au point compté, le point de croix est parfait pour débuter en broderie, y compris pour les enfants.

Cette technique nécessite une toile dont on peut compter les fils de trame et de chaîne, un tambour, une aiguille à broder, du fil à broder (de type mouliné), une grille de motif. Vous pouvez aussi ajouter parfois des perles, des sequins ou autres petits embellissements dans vos ouvrages.

point de croix

© Marie Claire Idées vous explique le point de croix

Le point de croix, comme son nom l’indique, consiste à broder des points en croix de manière à suivre une grille qui compose des motifs en mettant ces croix côte à côte.

Il est donc important d’avoir un tissu dont la trame est visible car c’est cette trame qui sert de repère pour broder des croix régulières. 

Si vous débutez, privilégiez une toile Aïda, spécialement conçue pour le point de croix, sa trame très visible vous guidera pour des points réguliers.

Rodé(e) à la technique, vous pourrez réaliser de magnifiques ouvrages sur de la fine étamine de lin qui mêle point de croix, demi-point et quart de point. Les ouvrages de Marie-Thérèse Saint-Aubin sont un très bel exemple de cette technique poussée.

broderie st aubin

© Marie-Thérèse Saint-Aubin sur Pinterest

Lors du salon Créations & savoir-faire, vous trouverez de nombreux kits comprenant fils, aiguilles, grille et textile parmi les trésors proposés par les exposants.

broderie point de croix

©Une croix le temps d’un thé, les jardins de nana, point à point, Les brodeuses parisiennes

Retrouvez tous les exposants brodeurs du salon

 

Le point de croix est traditionnellement utilisé dans la réalisation de tableaux décoratifs brodés. Certains kits vous proposent même le cadre avec le reste du matériel.

Cependant, vous pouvez décider de sortir du cadre pour réaliser du point de croix sur des objets usuels. Il existe toute une gamme de linge de maison qui inclut des bandes de toile Aïda dans leurs finitions. Cela vous permet de broder des frises sur des torchons de cuisine par exemple. Vous pouvez aussi réaliser des coussins, des pochettes et des sacs en brodant sur du lin. Et pourquoi ne pas réaliser des poches plaquées sur une veste en lin brodé ? ou une frise sur le bas d’une robe ?

Les possibilités d’utilisation deviennent infinies si on applique le tissu à trame brodé sur un objet textile autre.

 

Matière atypique et ludique, la toile vinyle perforée est proposée par La Croix et la Manière. Elle permet à petits et grands de réaliser des objets en couture basique, décorés au point de croix. Venez découvrir ses possibilités créatives multiples sur le salon !

vinyle

© La Croix et la Manière

 

Suivez le dessin !

 

La broderie classique

 

L’autre technique la plus courante de broderie consiste à broder simplement avec un fil et une aiguille en suivant un dessin et à l’aide de différents points pour varier les graphismes.  Cette technique à l’avantage de s’adapter à tous types de textile, même élastique, car elle ne se base pas sur la trame textile mais uniquement sur le trait du dessin à suivre.

Dans un premier temps, il vous faut reporter votre dessin sur le textile à broder. Il existe diverses techniques pour cette étape : dessiner à main levée avec un feutre textile, reporter au papier carbone, utiliser un papier soluble à l’eau…

 

L’utilisation d’un tambour à broder est recommandée pour bien tendre le tissu et obtenir un résultat plus régulier. Attention, pour des tissus élastiques comme les t-shirts, veuillez à tendre le tissu de façon régulière, voir à poser une vlieseline, un entoilage, au dos pour rigidifier le textile.

un chat dans l'aiguille

© Un chat dans l’aiguille

Les points de base de cette broderie sont le point avant et le point arrière qui permettent de tracer des lignes droites et courbes en suivant les contours d’un motif. Le remplissage est assuré par le point passé plat, voir le passé empiétant pour un remplissage complet.

Il existe ensuite toute une gamme de points décoratifs qui permettent d’obtenir des jeux graphiques différents : point lancé, point de tige, point de chainette, point de bouclette, point de Boulogne, point de feston, point de gribiche, point de nœud, point de chausson, point de poste, point de piqûre…. Et bien d’autres encore !

Marie Claire Idées possède une bibliothèque de ces points sur son site marieclaireidees.com.

 

Retrouvez la bibliothèque de ces points de Marie Claire Idées

 

Choisissez vos motifs et les points utilisés en fonction de votre niveau.

Si vous débutez, optez pour des motifs basiques, facilement réalisables avec les points de base, sans trop de remplissage. Les kits de Britney Pompadour sont parfaits pour un niveau débutant et vous permettent de customiser votre garde robe !

 

Retrouvez les kits de Britney pompadour

Brodez pour personnaliser vos vêtements et vos accessoires de mode !

britney pompadour kit de broderie

©Bleudesienne

Une fois plus aguerri(e), multipliez les points pour créer des broderies de plus en plus complexes ! Votre aiguille va devenir votre pinceau ou votre stylo, vous allez dessiner à l’aiguille et créer vos propres motifs !

Il existe de nombreux livres et des cours qui proposent de vous perfectionner dans une technique de broderie.

broderie livre

© Editions Eyrolles, Editions de Saxe, Marabout

broderie cours

© Artesane et Marie Suarez

Que ce soit en mode ou en décoration, cette  technique de broderie se prête à tous les supports. Vous pouvez broder tous les textiles en adaptant votre fil et vos aiguilles. Mais vous pouvez aussi perforer du carton, du papier du cuir, du bois… pour broder des carnets, un sac, un plateau….

broderie mci

© Marie Claire Idées

 

Utilisées dans la broderie d’art ou la haute couture

 

Les broderies spécifiques

 

Utilisées dans la broderie d’art ou la haute couture par exemple, les broderies spécifiques sont légions. En voici quelques-unes listées.

 

La broderie au ruban

 

Cette broderie consiste, comme son nom l’indique, à broder avec un ruban fin de soie à la place du fil. Les points spécifiques au ruban permettent de garder plus ou moins de longueur et de créer du volume. Cette technique date du 17eme siècle. Elle est beaucoup utilisée aujourd’hui pour réaliser des fleurs et mêle le ruban à des points traditionnels au fil.

broderie au ruban

© Marie Claire Idées

La broderie Lunéville

 

Cette technique permet de broder des perles et des sequins. Elle se réalise sur l’envers du tissu à l’aide d’un crochet spécifique à la place d’une simple aiguille.

broderie de luneville

©Zéfirina Studio

Le point de Beauvais

 

Il est réalisé en chaînette avec un crochet. On pique le crochet du haut vers le bas et on reprend le fil en dessous du tissu, à la main.

 

point de beauvais

© Marie Claire Idées

La broderie blanche ou Plumetis

 

Il s’agit d’un point en relief. On le voit souvent sur des textiles en coton appelés plumetis et qui sont décorés de poids brodés en relief.

broderie plumetis

© Pinterest

 

La broderie Richelieu

Le motif est brodé au point de feston très serré puis on ajoure ce motif en découpant délicatement les zones entres les points de feston.

broderie richelieu

© le blog broderie.titoune

La peinture à l’aiguille

 

Elle permet de reproduire les dégradés d’un motif peint par exemple, simplement à l’aide de fils et d’une aiguille. Multipliez les points de passé empiétant pour remplir le motif en jouant sur les changements de couleurs.

anne muchir

© Anne Muchir pour Marie Claire Idées

La broderie au fil d’or

 

Elle utilise un fil très spécifique appelé canetille qui permet d’obtenir des reflets métalliques dans la broderie.

broderie fil d'or

© Pinterest

La broderie en relief

 

Appelée aussi Stumpwork, elle utilise différents éléments pour broder en trois dimensions. L’artiste Léa Stansal inclut le stumpwork dans nombre de ses ouvrages.

lea stansa

© Léa Stansal

Pour plus de précision et de rapidité d’exécution

 

La broderie à la machine

 

Autre technique de broderie qui offre de multiples possibilités, la machine à broder se programme électroniquement pour réaliser tous vos motifs, avec une ou plusieurs aiguilles qui brodent en même temps !

Outre la précision et la rapidité d’exécution, les machines à broder permettent aussi de réaliser de petites séries d’objets brodés avec un motif identique.

pfaff

© PFAFF

De façon plus artisanale, vous pouvez vous amuser à broder avec votre machine à coudre familiale en réalisant des dessins au point avant simple et en jouant sur les quelques points fantaisie de la machine.

broderie machine

© Marie Claire Idées

Découvrez-en plus sur les exposants de machines à coudre et à broder présents sur le salon Créations & savoir-faire.

 

Retrouvez la liste des exposants

 

Lancez-vous dans de nouvelles broderies !

 

A vos aiguilles !

 

J’espère que ce tour d’horizon des diverses façons de broder vous permettra de mieux appréhender la technique à choisir en fonction de l’ouvrage que vous souhaitez réaliser et de votre niveau de savoir-faire… Et surtout qu’il vous donnera envie de vous lancer dans de nouvelles broderies ! N’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux #SalonCSF

Réservez votre billet pour le salon

publicité

Ne manquez
aucune actualités
et nouveautés DIY !

Newsletter